"Si les points de suspension pouvaient parler, ils pourraient en dire des choses et des choses ! " Pierre Dac

Trois petits points et puis s’en vont…

Le sac à mots, pour y jeter tous les points en suspension qui se cachent sous le sourire du politiquement correct, pour y déverser toutes les gouttes qui font déborder le vase, pour y cracher tous ces mots que l’on ravale, et qui grondent le soir juste avant de s’endormir… Des petits mots de tous les jours, de toutes les situations, de tous les coins de rue…

Sacs à mots aussi, de toutes ces lectures englouties, aimées, adorées, de tous ces mots qui ne sont miens et m’ont amené au bord du rêve, juste avant d’éteindre la lumière….

8 décembre, 2009 à 1:33 | Commentaires (0) | Permalien


A voir et à lire….Hemingway

Du film au livre, ou du livre au film….

 

paris est une fête

 

 

pour-qui-sonne-le-glas

29 décembre, 2013 à 0:20 | Commentaires (0) | Permalien


Ce soir, c’est cinéma !!!

Difficile de choisir un bon film ( bon, donc qui nous plaisent  personnellement !!!) devant le panel innombrable de sortie, qui d’ailleurs à peine sortie trépasse rapidement pour laisser place à encore plus de choix.

Après l’appréhension de déjà vu, ou de la crainte de tomber dans le vieux cliché noir et blanc, j’ai posé le doigts sur trois films, même époque américaine, en croisant les dits-doigts pour ne pas m’endormir et m’être trompée sur mes préjugées….

Bingo !!!! pas de bling-bling, pas de déjà vu, un sujet lourd et pourtant traité avec la légèreté et la sincérité de l’amour, du baume au coeur…. A voir ou à revoir…

killing keedy

28 décembre, 2013 à 23:40 | Commentaires (0) | Permalien


Mode d’emploi d’un employeur ???? urgence

Le droit des salariés je connais, j’ai pratiqué durant plus de 25 ans, je sais le partager et le faire respecter… Mais les droits des employeurs…. où trouver un manuel ? Même google ne sait me diriger…

Et on fait quoi, nous employeurs contre les abus des salariés…. lorsque vous en avez un qui saccage votre entreprise, votre travail et vous nargue en lançant « prouvez le !! »

Tout à l’heure, je passe en conciliation devant les prud’hommes pour avoir licencié mon salarié qui faisait pourrir sa marchandise dans les frigos et la servait aux clients, même après les remontrances verbales, les contrôles et deux avertissements, il se régalait de continuer… jusqu’au jour où j’ai craqué et l’ai mis à pied pour ensuite le licencier pour faute grave…. Pour cela me voici convoquer devant les prud’hommes… fallait il que je laisse faire ? je veux encore croire en la justice…

Suite à ces événements, j’embauche un contrat de professionnalisation…. qui n’a pas compris que le lycée était terminé, que la cuisine n’était pas une cour de récréation, et n’a pas compris que je perde le sourire et l’envie de plaisanter après plusieurs actes mettant en danger l’entreprise… Monsieur décide de démissionner, mais avant cela sabote le travail de ses équipiers. j’ai trouvé une chambre froide arrêtée de l’intérieur un samedi soir en fermant, plus facile de baisser le thermostat à zéro en fin de service, car même après ma vérif des températures le frigo n’avait eu le temps de baisser….surprise deux jours après et une poubelle pleine… mais c’est pas lui, pas de preuves…. en dernier acte, sabotage d’une sauce bolognaise cuisiné par mon associé, comme par hasard la moitié du pot de sel est tombé dedans au moment de la mise en froid…. pas lui, pas de preuves…. 10l de liquide vaisselle par semaine !!! normal il fait la plonge…. je suis désespérée…. il démissionne de son CDD, et j’apprends que cette démission est illégale… je fais quoi, je le garde au risque de faire couler ma boîte, je le licencie pour faute grave, encore, au risque de me retrouver encore devant un prud’hommes, j’accepte et lui demande des dommages et intêrets… tiens un truc découvert sur google…. Un employeur peut demander cela et mettre son salarié au prud’hommes….

conclusion, je ne suis pas prête à embaucher de nouveau, et préfère encore me faire 18h de travail perso…….

A rajouter dans les statistiques du chômage….

grrrrrr grrrrrrrr

25 janvier, 2010 à 3:17 | Commentaires (0) | Permalien


dépassée….

Et oui, mon enfance a été bercé par les contes de fées, La belle au bois dormant et Blanche neige réveillées toutes deux par le doux baiser d’un prince courageux… contes de fées que je n’ai pas légué à ma fille, préférant une libération de la femme style Pocahantas et Mulan…

Mais voici, qu’inscrit dans mon passé, je suis restée coincée sur cette image… les temps auraient ils changé ? les rôles seraient ils inversés ? les princes seraient ils endormis attendant le baiser libérateur d’une princesse courageuse…j’ai loupé pas mal d »épisodes, perdu la page… du coup je dors à côté d’un prince qui ronfle à me demander qui se réveillera le premier… et si par magie le prince se réveille, ce n’est pas après avoir combattu des monstres pour évaluer son courage, mais après avoir assez bu pour trouver le courage d’un baiser….

Impression d’être dépassée…..

25 janvier, 2010 à 2:59 | Commentaires (0) | Permalien


Une petite pièce…

- Bonjour je travaille pour le Cirque…. nous récoltons quelques euros pour le vaccin des animaux, deux ou cinq euros suffiront, merci…

Trois fois qu’il passe dans le mois… ça marche son truc ??? et si je faisais pareil !!!!
- bonjour, je représente la SARL….. voulez vous participer aux cotisations d’urssaf de nos salariés ?? de deux à cinq euros..merci

25 décembre, 2009 à 23:48 | Commentaires (0) | Permalien


solitude

Je l’ai cherché, je l’ai voulu, elle s’est installée… phase de rébellion, de déni… et enfin d’acceptation… l’ai je invité ou imposé ? Aujourd’hui je l’accepte enfin. Au clocher de l’église sonne Noël, dans la maison résonne la solitude.. apprivoisée…

25 décembre, 2009 à 23:42 | Commentaires (0) | Permalien


Chacun sa poubelle…

Ils ont franchi la porte au mois de Juin, l’air menaçant, avec leur nouvelle réglementation (vieille de 4 ans !!) devenue obligatoire pour tous les métiers de la bouche, grands pollueurs… Chacun son container à acheter bien sûr, et en prime, une taxe supplémentaire sur le poids des ordures… ça je comprend, j’adhère et je signe… me voici pourvu d’un beau container placé juste devant la façade du restaurant. Mes ordures seront pesées à chaque levée, no problème, je trie, et les cartons, et les plastiques, et n’utilise que très peu de boites…

Oui, mais on a dit chacun sa poubelle et sa pesée…passe encore sur les passants qui jettent leurs tickets de jeux de grattage perdants du tabac voisin, je les préfère dans la poubelle plutôt que sur le trottoir, mais le voisin traiteur ( sans container, lui !!) qui déverse ses ordures pas triées dans MON CONTAINER, alors là non…

Entre doutes et certitudes, il y a un grand pas, ou saut dans la poubelle pour en vérifier le contenu de sacs même pas fermés !!! j’ai donc souvent fermé les yeux…

Mais là, ce soir pas de doute…puisque nous étions fermés, et qu’un détour jusqu’au resto, me fit découvrir mon container à la gueule ouverte et dégoulinante d’immondices…

Et bien j’ai osé le saut dans la poubelle, et pas besoin de sauter et de l’ouvrir… au premier sac débordant, je suis tombée sur le prospectus du voisin, qui soit dit en passant a vendu… et s’est donc débarrassé de son trop plein…

Ni une, ni deux… j’ai osé… décharger ses ordures du container et les étaler sur le trottoir devant sa devanture….

HO C EST PAS BIEN ÇA, PAS BIEN DU TOUT……………

 

 

 

8 décembre, 2009 à 1:55 | Commentaires (0) | Permalien